Tél : 06 89 92 55 55 

Les Amis du château
de Maintenon

Cour Saint Nicolas
28130 Maintenon

Affiche Du festival

Programme du festival

PROGRAMME détaillé Des festivités Du 31 juillet 1er & 2 août

VENDREDI 31 juillet Spectacle 21 heures BIRMANIE (1h) HAÏTI (1h)

SAMEDI 1er AOÛT

EPERNON Marché 10h15 / 11h BIRMANIE / HAÏTI / ALLEMAGNE
NOGENT LE ROI Marché————–11h15 / 12 h HAÏTI / BIRMANIE
CHARTRES Place Marceau————10h15 /12h HONGRIE / BRÉSIL
Défile MAINTENON——————–16/18h tous les groupes
Spectacle à 21 heures——–ALLEMAGNE – HONGRIE – BRÉSIL 45 minutes par groupe

DIMANCHE 2 AOUT
Messe à Maintenon groupe HAÏTIEN————–10h30/11h30
Réception officielle———————————– 12h

Repas à thème – BRÉSIL – salle Maurice Leblond 13h (sur réservation 90 couverts 22€ par personne)
Spectacle à 21 heures————BIRMANIE – HAITI – ALLEMAGNE – HONGRIE – BRÉSIL  (30 minutes par groupe.)

                                 

Identité des groupes

Présentation du groupe folkloriqu  Birgländer Volkstanzgruppe

 

 

Le groupe de danse folklorique « Birgländer Volkstanzgruppe » au sein de l’association folklorique « Birgland e.V. Sulzbach-Rosenberg » existe depuis plus de 60 ans.

Il présente des danses figuratives traditionnelles du Haut Palatinat de la Bavière et des danses selon leurs propres chorégraphies.

Le groupe de danse folklorique se compose de 12 couples de danseurs de tout âge.

 

Leur entrée en scène lors du festival international de la danse folklorique dans la « Olympia Halle » à Munich et une danse de Mai (Maitanz) leur a permis une reconnaissance supra régionale.

 

Le groupe est connu loin au-delà les frontières allemandes, grâce à diverses invitations et évènements folkloriques à l’étranger :

Tyrol ,France, Finlande, Danemark, République tchèque, Russie, Hongrie, Autriche, Espagne, Japon, Corée.

.

Le groupe a été invité à un voyage de deux semaines au Steubenparade de New-York et un séjour au Canada au Niagara-Falls.

Ainsi qu’un deuxième voyage en Asie de plusieurs semaines à Nagoya Aichi au Japon.

De nombreuses scènes lors de l’exposition mondiale avec des enregistrements de télévision ont été la récompense de ce séjour au royaume insulaire nippon.

 

Pour promouvoir et présenter sa région, la « Birgländer Volkstanzgruppe » a édité sa propre carte postale.

 

Les costumes folkloriques des danseurs et danseuses qui ont été renouvelés par le folkloriste et expert pour l’entretien des coutumes Hanns Binder d’après des modèles originaux de la région Sulzbacher-Birgland, ont reçus la récompense « hervorragend » (d’excellent) lors d’un défilé de costumes folkloriques de toute la Bavière à Munich.

Toujours enthousiaste dans son travail, le groupe de danse folklorique possède une importance reconnue dans le mouvement de la danse folklorique bavarois.

 

 

Le groupe musicale, Birgländer Musikanten“ d’environ 10 personnes joue une très bonne musique folklorique du Haut Palatine et Bavaroise.

Récompensée plusieurs fois avec des premiers ou deuxièmes prix.

Les musiciens, ont aussi produit des disques, cassettes et des enregistrements de CD,.

BIRMANIE                                      

 

 

 

 

MYANMAR

Ensemble culturel national

 

La culture populaire et traditionnelle birmane est très riche, ceci pour au moins deux raisons :

–          l’homogénéité de la population, qui, au fil du temps, a permis de créer une véritable culture nationale.

–          La présence de quelques ethnies dotées de fortes traditions, comme les Shans (vivant)  dans le plateau au sud-est du pays), les Mons (delta de l’Irraouady), les Kachins  ( montagnes du nord) et les Karens ( près de la frontière avec la Thaïlande).

La musique est sans doute la plus colorée et la plus raffinée de toute l’Asie du sud-est.

Elle a été protégée par les cours royales durant plusieurs siècles. Elle possède deux instruments emblématiques : le carillon de gongs ( qui s’est développé au Cambodge et au Laos) et la harpe dite harpe birmane, véritable objet d’art, qui n’a jamais quitté le pays.

 

Ce sera la première fois qu’une troupe birmane participera à des festivals en Europe. Il s’agit donc d’un événement culturel important, avec le très fort soutien aussi bien des autorités culturelles birmanes que de la  Coopération française et de l’ Ambassade de France. Les autorités birmanes veulent pour cela déléguer leur meilleure troupe.

 

La troupe comprendra 20 personnes : 12 danseuses et danseurs, 6 musiciens, un harpiste soliste.

Le “Balé Folclórico Arte Popular de Fortaleza” – BFAPF – fondé le 28 juin 1993 par la danseuse et choréographe SANDRA VELOSO à Fortaleza, état du Ceará, a pour objectif de faire des recherches, puis recréer et divulguer les différentes formes de manifestations populaires, à travers la musique et la danse ; ainsi, le BFAPF devient une Association Culturelle et Educative.

 

Le BFAPF est partie integrante du GPDANCE – Grupos Permanentes de Dança do Ceará (Groupes Permanents de Danse du Ceará) et de la Comission de Danses du Ceará et reçoit également l’appui de l’ONG Moradia e Cidadania (Habitation et Citoyenneté), des employés de la banque Caixa Econômica Federal (pour la divulgation), de la salle de spectacle Kukukaya et de l’école élémentaire Paulo VI (espace pour les répétitions et entrepôt du matériel).

 

Le BFAPF développe un travail socio-culturel visant la formation professionnelle de ses membres, afin qu’ils puissent agir au sein de la communauté comme instructeurs et transmettre leur expérience acquise avec la danse et la musique populaire, et accroître ainsi leur prise de conscience de l’importance de préserver nos traditions culturelles. Avec aujourd’hui près de 60 (soixante) membres, originaires de différents quartiers de Fortaleza, pour la plupart élèves des écoles publiques, le BFAPF coordonne aussi d’autres projets semblables envers les communautés du Conjunto Palmeiras, Sítio São João et Autran Nunes, Montese, Bom Jardim (quartiers de Fortaleza).

Ballet Bacoulou, de Port-au-Prince

 

Créé il y a 45 ans, ce ballet professionnel a volé de succès en succès sur les scènes les plus prestigieuses du monde. Ces maîtres du ballet haïtien ont promené la grâce de leurs pas en véritables ambassadeurs ethniques du charme du fameux sourire haïtien, de la vitalité et de la fraîcheur des filles, de la fierté et de la joie de vivre de ce peuple qui n’a jamais eu la vie facile. Leur mérite est d’autant plus grand.

 

Tout dans Bacoulou, depuis sa génèse, est affaire d’amour, de complicité et de soif d’en savoir toujours plus. Sa fondatrivce, Odette Wiener ( première déléguée CIOFF du pays), assistée de Félix Morisseau-Leroy, poète et écrivain, et d’Adrien Cicéron, prêtre vaudou, a puisé le répertoire dans des sources réellement populaires, en grande partie vaudou, et dans les diverses danses traditionnelles haïtiennes.

Les responsables de Bacoulou définissent leur chorégraphie comme une combinaison de l’élégance française et du mystère de l’ Afrique, conférant au spectacle un charme unique.

C’est un débordement de rythmes et de couleurs, de mystère aussi, car l’influence du vaudou est ici très prenante

La troupe comprendra 18 personnes : 12 ou 13 danseuses et danseurs, 4 musiciens.

HONGRIE

 

 

La Hongrie, fondée en l’an 1000 après JC (AD veut dire Anno Domini, année du Seigneur, ou après Jésus Christ) est un petit pays situé au cœur de l’Europe avec 10.5  million d’habitants. Debrecen situé  à l’est du pays possède 208 000 habitants. C’est la deuxième plus grande ville du pays. Hajdú Bihar est le département de l’est de la Hongrie, entre la Tisza et la frontière avec la Roumanie, dont la ville principale est Debrecen, qui se trouve au carrefour de différentes régions ou l’Ouest rencontre l’Est.

 

Le peuple hongrois est très attaché à son folklore. Il considère que ce se sont les racines de toutes les cultures. Les « clubs de danse » sont très populaires dans la Hongrie d’aujourd’hui et beaucoup de jeunes sont très intéressés par cette culture du folklore.

 

Le groupe de danse Hajdu Folk a été crée en 1953, dans une atmosphère spirituelle. Depuis sa création, plusieurs générations ont grandi avec, transmettant enthousiasme et connaissances aux générations futures. Aujourd’hui il existe 11 groupes avec 400 danseurs, dont les plus jeunes n’ont que 6 ans.

 

En plus de nombreux prix nationaux et internationaux, le groupe a reçu la précieuse récompense de «  European folk Art Prize » en 1979, qui n’a été attribué qu’a 11 groupes en Europe. Le groupe a donné des représentations dans tous les pays Européens, ainsi qu’en Egypte, Tunisie, Corée du Sud, Japon, Vietnam, Brésil et Etats-Unis.

 

Cette jeune troupe fait partie du groupe qui donne de 15 à 20 représentations par an. Elle possède un vaste répertoire de danses typiques de toutes les régions ou est parlé le Hongrois. Ces danses sont exécutées avec des costumes authentiques accompagnés de musiques traditionnelles. Les chorégraphies sont définies conjointement par l’Académie des Sciences Hongroises et le groupe Hajdu, adaptées aux traditions du folklore hongrois.

 

Le groupe sera accompagné par l’orchestre Szeredas Folk

Réservation Contact

Jean-Pierre Ronnay
Amis du château de Maintenon
Cour Saint Nicolas
28130 Maintenon

Quelques images des groupes

Affiche Du festival

Notre 1er festival de Musiques et Danses du Monde ayant reçu un accueil  chaleureux  nous souhaitons cette année répéter  ce  spectacle dans le même esprit de connaissance des musiques, de danses et de magie, l’exotisme des groupes que nous vous présentons et le charme que dégage leur art, seront pour nous tous un moment inoubliable

Programme du festival

PROGRAMME détaillé Des festivités Du 31 juillet 1er & 2 août

VENDREDI 31 juillet Spectacle 21heures BIRMANIE (1h) HAÏTI (1h)

SAMEDI 1er AOÙT
EPERNON Marché———————–10h15 / 11h BIRMANIE / HAÏTI / ALLEMAGNE
NOGENT LE ROI Marché————–11h15 / 12 h HAÏTI / BIRMANIE
CHARTRES Place Marceau————10h15 /12h HONGRIE / BRESIL
Défile MAINTENON——————–16/18h tous les groupes
Spectacle à 21heures——–ALLEMAGNE – HONGRIE – BRESIL 45 minutes par groupe

DIMANCHE 2 AOUT
Messe à Maintenon groupe HAÏTIEN————–10h30/11h30
Réception officielle———————————– 12h

Repas à thème – BRESIL – salle Maurice Leblond 13h (sur réservation 90 couverts 22€ par personne)
Spectacle à 21 heures————BIRMANIE – HAITI – ALLEMAGNE – HONGRIE – BRESIL 30 minutes par groupe.



                                 

Identité des groupes

MYANMAR

Ensemble culturel national

 

La culture populaire et traditionnelle birmane est très riche, ceci pour au moins deux raisons :

–          l’homogénéité de la population, qui, au fil du temps, a permis de créer une véritable culture nationale.

–          La présence de quelques ethnies dotées de fortes traditions, comme les Shans (vivant)  dans le plateau au sud-est du pays), les Mons (delta de l’Irraouady), les Kachins  ( montagnes du nord) et les Karens ( près de la frontière avec la Thaïlande).

La musique est sans doute la plus colorée et la plus raffinée de toute l’Asie du sud-est.

Elle a été protégée par les cours royales durant plusieurs siècles. Elle possède deux instruments emblématiques : le carillon de gongs ( qui s’est développé au Cambodge et au Laos) et la harpe dite harpe birmane, véritable objet d’art, qui n’a jamais quitté le pays.

 

Ce sera la première fois qu’une troupe birmane participera à des festivals en Europe. Il s’agit donc d’un événement culturel important, avec le très fort soutien aussi bien des autorités culturelles birmanes que de la  Coopération française et de l’ Ambassade de France. Les autorités birmanes veulent pour cela déléguer leur meilleure troupe.

 

La troupe comprendra 20 personnes : 12 danseuses et danseurs, 6 musiciens, un harpiste soliste.

Le “Balé Folclórico Arte Popular de Fortaleza” – BFAPF – fondé le 28 juin 1993 par la danseuse et choréographe SANDRA VELOSO à Fortaleza, état du Ceará, a pour objectif de faire des recherches, puis recréer et divulguer les différentes formes de manifestations populaires, à travers la musique et la danse ; ainsi, le BFAPF devient une Association Culturelle et Educative.

 

Le BFAPF est partie integrante du GPDANCE – Grupos Permanentes de Dança do Ceará (Groupes Permanents de Danse du Ceará) et de la Comission de Danses du Ceará et reçoit également l’appui de l’ONG Moradia e Cidadania (Habitation et Citoyenneté), des employés de la banque Caixa Econômica Federal (pour la divulgation), de la salle de spectacle Kukukaya et de l’école élémentaire Paulo VI (espace pour les répétitions et entrepôt du matériel).

 

Le BFAPF développe un travail socio-culturel visant la formation professionnelle de ses membres, afin qu’ils puissent agir au sein de la communauté comme instructeurs et transmettre leur expérience acquise avec la danse et la musique populaire, et accroître ainsi leur prise de conscience de l’importance de préserver nos traditions culturelles. Avec aujourd’hui près de 60 (soixante) membres, originaires de différents quartiers de Fortaleza, pour la plupart élèves des écoles publiques, le BFAPF coordonne aussi d’autres projets semblables envers les communautés du Conjunto Palmeiras, Sítio São João et Autran Nunes, Montese, Bom Jardim (quartiers de Fortaleza).

Ballet Bacoulou, de Port-au-Prince

 

Créé il y a 45 ans, ce ballet professionnel a volé de succès en succès sur les scènes les plus prestigieuses du monde. Ces maîtres du ballet haïtien ont promené la grâce de leurs pas en véritables ambassadeurs ethniques du charme du fameux sourire haïtien, de la vitalité et de la fraîcheur des filles, de la fierté et de la joie de vivre de ce peuple qui n’a jamais eu la vie facile. Leur mérite est d’autant plus grand.

 

Tout dans Bacoulou, depuis sa génèse, est affaire d’amour, de complicité et de soif d’en savoir toujours plus. Sa fondatrivce, Odette Wiener ( première déléguée CIOFF du pays), assistée de Félix Morisseau-Leroy, poète et écrivain, et d’Adrien Cicéron, prêtre vaudou, a puisé le répertoire dans des sources réellement populaires, en grande partie vaudou, et dans les diverses danses traditionnelles haïtiennes.

Les responsables de Bacoulou définissent leur chorégraphie comme une combinaison de l’élégance française et du mystère de l’ Afrique, conférant au spectacle un charme unique.

C’est un débordement de rythmes et de couleurs, de mystère aussi, car l’influence du vaudou est ici très prenante

La troupe comprendra 18 personnes : 12 ou 13 danseuses et danseurs, 4 musiciens.

La Hongrie, fondée en l’an 1000 après JC (AD veut dire Anno Domini, année du Seigneur, ou après Jésus Christ) est un petit pays situé au cœur de l’Europe avec 10.5  million d’habitants. Debrecen situé  à l’est du pays possède 208 000 habitants. C’est la deuxième plus grande ville du pays. Hajdú Bihar est le département de l’est de la Hongrie, entre la Tisza et la frontière avec la Roumanie, dont la ville principale est Debrecen, qui se trouve au carrefour de différentes régions ou l’Ouest rencontre l’Est.

 

Le peuple hongrois est très attaché à son folklore. Il considère que ce se sont les racines de toutes les cultures. Les « clubs de danse » sont très populaires dans la Hongrie d’aujourd’hui et beaucoup de jeunes sont très intéressés par cette culture du folklore.

 

Le groupe de danse Hajdu Folk a été crée en 1953, dans une atmosphère spirituelle. Depuis sa création, plusieurs générations ont grandi avec, transmettant enthousiasme et connaissances aux générations futures. Aujourd’hui il existe 11 groupes avec 400 danseurs, dont les plus jeunes n’ont que 6 ans.

 

En plus de nombreux prix nationaux et internationaux, le groupe a reçu la précieuse récompense de «  European folk Art Prize » en 1979, qui n’a été attribué qu’a 11 groupes en Europe. Le groupe a donné des représentations dans tous les pays Européens, ainsi qu’en Egypte, Tunisie, Corée du Sud, Japon, Vietnam, Brésil et Etats-Unis.

 

Cette jeune troupe fait partie du groupe qui donne de 15 à 20 représentations par an. Elle possède un vaste répertoire de danses typiques de toutes les régions ou est parlé le Hongrois. Ces danses sont exécutées avec des costumes authentiques accompagnés de musiques traditionnelles. Les chorégraphies sont définies conjointement par l’Académie des Sciences Hongroises et le groupe Hajdu, adaptées aux traditions du folklore hongrois.

 

Le groupe sera accompagné par l’orchestre Szeredas Folk

Le groupe de danse folklorique « Birgländer Volkstanzgruppe » au sein de l’association folklorique « Birgland e.V. Sulzbach-Rosenberg » existe depuis plus de 60 ans.

Il présente des danses figuratives traditionnelles du Haut Palatinat de la Bavière et des danses selon leurs propres chorégraphies.

Le groupe de danse folklorique se compose de 12 couples de danseurs de tout âge.

 

Leur entrée en scène lors du festival international de la danse folklorique dans la « Olympia Halle » à Munich et une danse de Mai (Maitanz) leur a permis une reconnaissance supra régionale.

 

Le groupe est connu loin au-delà les frontières allemandes, grâce à diverses invitations et évènements folkloriques à l’étranger :

Tyrol ,France, Finlande, Danemark, République tchèque, Russie, Hongrie, Autriche, Espagne, Japon, Corée.

.

Le groupe a été invité à un voyage de deux semaines au Steubenparade de New-York et un séjour au Canada au Niagara-Falls.

Ainsi qu’un deuxième voyage en Asie de plusieurs semaines à Nagoya Aichi au Japon.

De nombreuses scènes lors de l’exposition mondiale avec des enregistrements de télévision ont été la récompense de ce séjour au royaume insulaire nippon.

 

Pour promouvoir et présenter sa région, la « Birgländer Volkstanzgruppe » a édité sa propre carte postale.

 

Les costumes folkloriques des danseurs et danseuses qui ont été renouvelés par le folkloriste et expert pour l’entretien des coutumes Hanns Binder d’après des modèles originaux de la région Sulzbacher-Birgland, ont reçus la récompense « hervorragend » (d’excellent) lors d’un défilé de costumes folkloriques de toute la Bavière à Munich.

Toujours enthousiaste dans son travail, le groupe de danse folklorique possède une importance reconnue dans le mouvement de la danse folklorique bavarois.

 

 

Le groupe musicale, Birgländer Musikanten“ d’environ 10 personnes joue une très bonne musique folklorique du Haut Palatine et Bavaroise.

Récompensée plusieurs fois avec des premiers ou deuxièmes prix.

Les musiciens, ont aussi produit des disques, cassettes et des enregistrements de CD,.

 

Réservation Contact

Jean-Pierre Ronnay
Amis du château de Maintenon
Cour Saint Nicolas
28130 Maintenon

Quelques images des groupes

Print Friendly, PDF & Email
Fermer le menu

Contactez nous !

Print Friendly, PDF & Email

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer